Sébastien Lifshitz

Sébastien Lifshitz

Lauréat Court métrage 1998 - Les Corps ouverts

Sébastien Lifshitz est né le 22 janvier 1968 à Paris. Après des études d’histoire de l’art à l'École du Louvre, il travaille dès 1990 dans le milieu de l’art contemporain. En 1994, il se tourne vers le cinéma et réalise son premier court métrage, Il faut que je l’aime.

Filmographie

1994 : Il faut que je l'aime (cm)
1996 : Claire Denis la vagabonde (mm)
1997 : Les Corps ouverts (mm)
1999 : Terres froides
2000 : Presque rien
2001 : La Traversée
2004 : Wild Side
2007 : Les Témoins
2009 : Plein sud
2012 : Les Invisibles
2013 : Bambi
2016 : Les Vies de Thérèse


Image du film

Les Corps ouverts

Réalisation : Sébastien Lifshitz, Scénario : Stéphane Bouquet, Sébastien Lifshitz, Image : Pascal Poucet, Son : Yolande Decarsin, Montage : Stéphanie Mahet, Jeanne Moutard, Production : Lancelot films, Durée : 47 mn, Année de production : 1998, Avec : Pierre-Loup Rajot, Yasmine Belmadi, Margot Abascal, Malik Zidi, Brahim Ben Salem

Synopsis : Elève de terminale, Rémi, un jeune beur de 18 ans, vit avec son père et sa sœur depuis la mort prématurée de sa mère. Il sèche régulièrement les cours pour se balader dans Paris. Un jour, il se rend à un casting pour un film, où il se laisse draguer par Marc, le réalisateur. Déboussolé par cette rencontre, il commence à multiplier les expériences sexuelles avec des filles et des garçons.

Actualités

A propos du prix